Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Les fantasmes doivent-ils rester secrets ?

Fantasme entre secret et révélation quelle est l’attitude la plus saine ? La plupart du temps comme ils sont personnels nous n’éprouvons pas le besoin d’en parler. Probablement parce que le fantasme relève de l’imagination et peut traduire soit un simple désir bon à satisfaire soit une obsession qui peut être saine ou malsaine.

Tout va donc dépendre de l’interprétation de celui ou celle à qui on voudrait bien raconter son fantasme et du sujet qui le raconte.
Les fantasmes de son partenaire sont parfois mal perçus. Comment faire comprendre à l’autre que ses fantasmes ne sont pas nécessairement quelque chose que nous aimerions effectivement concrétiser ?

Le risque est que le ou la partenaire commence à se sentir menacé(e) et jaloux (se). Vous serez accusés d’avoir une liaison alors que cela relève du pur fantasme que vous ne réaliserez jamais. La jalousie, la suspicion finiront par laisser place à la frustration.

D’un autre côté comme dans le fantasme, l’interdit n’existe pas et qu’il y’a autant de fantasmes que de rêves, ils sont aussi une excellente façon de s’éloigner du stress, de faire une escapade loin de la vie quotidienne et voire même influer de façon positive sur les objectifs personnels et professionnels. Des études ont, en effet, montré que les fantasmes auraient un effet positif sur nos relations.
Donc si le fantasme à de bons atouts quant à la préservation de bonnes relations de couple, avant de tout révéler toujours penser à protéger l’autre, le receveur n’est pas toujours prêt à tout entendre. De plus, garder un jardin secret n’a rien de malhonnête dès lors qu’il ne s’agit que d’escapades imaginées et rêvées !

1 Réponse

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *